miss-and-mrs-cops boheewa-nokyang ossans-love-love-or-dead scary-stories-to-tell-in-the-dark ford-v-ferrari eine-kleine-nachtmusik chasing-the-dragon-2-wild-wild-bunch

6ème édition du URBAN FILMS FESTIVAL

Posted by By

 

Vendredi 17 décembre 2010

– 16h Sélection Best off – 1h
Suivi d’un Petit pot de lancement avec les partenaires : Mairie de Paris, Mission cinéma, MK2, Paris habitat, 3F, Politique de la ville, EDL, MCV, Canal street, 104, Jeunesse et sport, CNC, ainsi que les réalisateurs et artistes.

– 18h «SMOCKEMON, La relève» de Nadja Harek
Le film raconte l’histoire d’une transmission entre danseurs issus du milieu hip hop. Les jeunes danseurs de la compagnie Smockémon s’entraînent en vue des championnats du monde de danse hip hop. Fraîchement auréolés du titre de champion de France, ils vont en Allemagne “représenter” comme ils disent. Vont-ils suivre la voie de leurs aînés la compagnie Pockemon, la compagnie de danse hip hop la plus primée au monde ? Des répétitions au jour J, entre peur et espoir, le film donne une leçon d’humilité de la part de danseurs émérites et quasi autodidactes.

– 19h WHOLETRAIN de Florian Gaag
L’histoire d’une bande de quatre graffeurs – David, Tino, Elyas et Achim – qui se sont affranchis des valeurs, des règles et des codes de la société. Nuit après nuit, ils sont en errance afin de mettre sur les voitures du métro leurs graffs éclatants et créatifs. Lorsqu’ils croisent une autre bande qui les provoque, commence une lutte pour le graff le plus extraordinaire, ce qui va changer leur vie.

Samedi 18 décembre 2010

– 15h Bronx, 52’ Sound Walk «New York Bronx»
Une coproduction Navi Production, Frp et Paris Première. Véritable pionnier, Jazzy est le premier à avoir lancé le Hip Hop sur les ondes. Il est aussi co-fondateur de Def Jam Records. Marcher avec lui au rythme des « vibes » qui font vibrer ce quartier mythique, berceau d’un courant musical désormais mondialement connu : le Hip Hop.

– 16h From Mambo to Hip Hop, 1h
Réalisé par le photographe du graffiti Henry Chalfant et l’association Nuyorican City Lore. Ce film dresse un portrait foisonnant d’un ghetto new-yorkais. Saisis à partir des années 60, les témoignages parallèles des vétérans de l’âge d’or du mambo et des premiers B-Boys.

– 17h I love Hip Hop Morocco
Grâce à son documentaire traduit littéralement (j’aime le hip-hop au Maroc), Joshua Asen est devenu un “ambassadeur” fervent de ce style de musique : dans ce film, l’auteur, natif de Brooklyn à New York décrit l’expérience vécue de plusieurs musiciens hip-hop du Royaume chérifien qui s’efforcent, tant bien que mal, de se faire entendre.

– 18h30 Sélection Officielle 2010 URBAN FILMS FESTIVAL
En Présence des réalisateurs et artistes en partenariat avec Canal Street.

Dimanche 19 décembre 2010

– 16h Turn It Loose
Soweto, Afrique du Sud. Réunis dans une usine désaffectée pour le plus grand
tournoi mondial de breakdance, les 16 meilleurs b-boys s’affrontent lors de battles sous haute tension. Un seul… connaîtra la gloire?

– 17h30 EJM de Mehdi Bara
Ce reportage retrace le parcours d’EJM, un précurseur du rap en France à travers les témoignages des acteurs de ce mouvement ancienne et nouvelle école confondues.

PLUS D’INFORMATION: http://www.rstyle.fr


Article Ciné , , , , , ,

Related Posts

Archives

Lettre d’information