THE BIRTH OF A NATION (2016) – La Critique

Posted by By at 9 janvier, at 20 : 43 Print

THE BIRTH OF A NATION (2016) – La Critique


Prix du public et Grand Prix du Jury du dernier festival de Sundance, The Birth of a nation retrace l’histoire vraie du prédicateur noir et esclave Nat Turner (Nate Parker) né en 1800 et mort en 1831 en Virginie, qui témoin des atrocités dont sont victimes ses frères noirs, va mener une rébellion qui finira dans le sang.

The Birth of a Nation est d’abord un formidable pied de nez au film raciste de D.W. Griffith, « Naissance d’une nation« , mais très proche d’un « 12 years a slave« .

Nate Parker signe un remarquable premier film avec cette reconstitution historique, souvent relégué aux seconds rôles, Nate Parker profitera de se donner le rôle principal dans son propre long métrage, chose pas toujours évidente à réaliser. Malheureusement ce Denzel Washington en herbe manquera notamment de charisme dans ce film, lui pourtant qui avait une joute verbale remarquable 9 ans plutôt dans le film de et avec Denzel Washington The Great Debaters en 2007.

De plus, il ne sera certainement pas aidé par sa version française interprété par Abd al Malik qui rend le personnage sans émotion et sans aucune profondeur d’âme. On en est même à redouter ces monologues, le doublage d’un film est un art, et ne peux être remplacé par des pseudo people uniquement pour espérer remplir quelques sièges de plus.

The Birth of a Nation

Même si la trame de l’histoire n’est ni plus ni moins la version afro-américaine de Braveheart, il a le mérite d’avoir un bon casting tel que : Gabrielle Union méconnaissable pour la première fois dans le rôle d’Esther. On y retrouve aussi Aujanue Ellis dans le rôle de la mère de Nate Parker, Roger Guenveur Smith dans celui du majordome et Colman Domingo dans celui de Hark le meilleur ami de Nate Tuner.

Colman Domingo qui est d’ailleurs actuellement dans la série Fear the Walking Dead.

En tout cas, Nate Parker a le mérite d’avoir réussi des plans magnifiques malgré les duretés de certaines scènes, ainsi qu’une excellente bande son. Mais aussi d’avoir touché un point très intéressent, celui de l’obéissance par la croyance. Religion de blanc octroyée aux esclaves pour mieux servir leur maitre, bien loin de la culture animiste africaine et tellement encrée dans la communauté noire américaine actuelle.



the Birth of a Nation

Titre: the Birth of a Nation

Réalisateur : Nate Parker
Année : 2016
Durée : 110 mn
Genre : drame
Distribution: Twentieth Century Fox France

SITE OFFICIEL DU FILM




BANDE ANNONCE du film: the Birth of a Nation Avec: Gabrielle UnionAunjanue EllisRoger Guenveur SmithNate ParkerChike OkonkwoColman Domingo,  Armie Hammer, Mark Boone Junior

Synopsis:

En un temps precedant la Guerre Civile americaine, Nat Turner est un predicateur et un esclave cultive. Son proprietaire, Samuel Turner, financierement sous pression, accepte une offre visant a utiliser les dons de predication de Nat dans le but d’assujettir des esclaves indisciplines. Apres avoir ete temoin des atrocites commises a l’encontre de ses camarades opprimes, Nate concoit un plan qui peut conduire son peuple vers la liberte.

Sortie le 11 Janvier 2017

Plus de films avec: Gabrielle Union Aunjanue Ellis Roger Guenveur Smith Nate Parker Chike Okonkwo Colman Domingo

THE BIRTH OF A NATION (2016) THE BIRTH OF A NATION (2016) THE BIRTH OF A NATION (2016) THE BIRTH OF A NATION (2016) THE BIRTH OF A NATION (2016)

THE BIRTH OF A NATION (2016)


AFFICHES PROMOTIONNELLES



Article Ciné , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Related Posts

Archives

Follow Us!