Découvrez les Making-of et Interviews du film DEMAIN TOUT COMMENCE

Posted by By at 18 octobre, at 17 : 32 Print

Découvrez les Making-of et Interviews du film DEMAIN TOUT COMMENCE


ENTRETIEN AVEC OMAR SY

VOUS VOUS ÊTES TRÈS TÔT ENGAGÉ DANS CE PROJET.

Oui, j’ai été séduit par la relation père fille et je me suis totalement laissé embarquer par ce personnage au départ irresponsable qui finit par donner un sens à cette irresponsabilité ! Et j’ai été touché par le thème de la paternité qui n’est pas si fréquemment abordé dans le cinéma actuel. On a eu beaucoup de chance d’avoir Hugo Gélin à la réalisation car il a élevé cette dimension grâce à son intelligence et à sa pudeur : il a apporté de la finesse et de l’élégance à un sujet qui aurait pu être traité de manière moins subtile.

COMMENT DÉCRIRE SAMUEL ?

C’est un môme qui refuse toute responsabilité car il est bien à cette place et qu’il en joue même. Il n’a aucune envie, ni même l’idée, d’abandonner ce statut. Et c’est le destin qui lui impose de changer de trajectoire.



Making-of #1 du film de DEMAIN TOUT COMMENCE

En réalité, je crois qu’on n’est jamais prêt à être père jusqu’au moment où on le devient. C’est à ce moment précis – et pas avant – qu’on devient responsable. Comme tout le monde, on fait avec ce qu’on est, et avec ses armes, et on s’adapte. C’est ce que je trouve très beau dans le message du film : il n’y a pas de mode d’emploi pour être parent, personne n’a 20 sur 20 et c’est bien de le reconnaître ! Il y a même des gens qui se demandent s’ils sont dignes d’élever un enfant. C’est le cas de nos personnages et ce qui est formidable dans le scénario, c’est que cela donne lieu à de savoureux moments de comédie.

VOUS RECONNAISSEZ-VOUS DANS SON CÔTÉ ENFANTIN ?

Évidemment ! J’ai ça en moi mais de façon plus consciente que lui. Chez Samuel, ce n’est pas très conscient, mais cela s’impose. De mon côté, j’ai conscience de garder cette partie enfantine et je la cultive sans refuser mes responsabilités d’adulte. J’essaie d’être quelqu’un de responsable sans trop me prendre au sérieux. Mon métier m’y aide – m’excuse presque – et m’en donne l’autorisation.

QUEL GENRE DE PÈRE SE RÉVÈLE-T-IL ?

Un papa poule. Il couve sa petite et ne veut pas la lâcher, ce qui apparaît très vite dans le film. La preuve : quand, au bout de huit ans, sa fille dort loin de lui, il ne le supporte pas. Il ne sait plus fonctionner sans elle et il ne vit que pour elle.

PARLEZ-MOI DE VOS RAPPORTS AVEC LA PETITE GLORIA.

Ce n’était pas difficile de créer un relationnel avec Gloria parce qu’elle est craquante, très intelligente et qu’elle comprend vite. En général, ce n’est pas évident de travailler avec un enfant mais Gloria est précoce : elle est DJ, elle a l’habitude de la scène et c’est déjà une artiste ! J’ai compris très vite qu’elle savait travailler, ce qui a levé une inquiétude chez moi. En réalité, c’était une partenaire à part entière. En plus, elle est drôle : on se charriait et on s’envoyait des vannes en permanence – ce qui est mon mode de communication préféré ! On était donc beaucoup sur le jeu mais pas dans une relation d’adulte à enfant.

Demain tout commence (2016)

Demain tout commence (2016)

ET AVEC ANTOINE BERTRAND ?

Qu’est-ce qu’il me fait rire ! Je suis totalement client de son humour. Le plus drôle, c’est que j’ai appris qu’au Québec, il joue sur scène le rôle de Driss dans une adaptation d’INTOUCHABLES. C’était une très belle rencontre et, là encore, c’était très simple de créer un relationnel avec lui : c’est un superbe partenaire.

QU’AVEZ-VOUS PENSÉ DE LA DIRECTION D’ACTEUR D’HUGO GÉLIN ?

Il a une idée précise de ce qu’il veut, mais il est d’une grande humilité. Souvent, les réalisateurs qui savent exactement ce qu’ils veulent sont très directifs et font semblant d’écouter les acteurs. Mais ce n’est pas le cas d’Hugo. Il a une idée du montage final et il fait part de sa vision en douceur. Dans le même temps, il est à l’écoute. La preuve, c’est que Clémence a pu apporter de l’humanité à son personnage comme elle le souhaitait.

AVEZ-VOUS SUIVI UN ENTRAÎNEMENT PARTICULIER POUR LES CASCADES ?

Je suis moi-même sportif dans ma vie quotidienne, mais je n’ai pas suivi d’entraînement spécial. En revanche, le plus drôle, c’est que depuis DE L’AUTRE CÔTÉ DU PÉRIPH, j’ai le même doubleur cascades. Or, dans DEMAIN TOUT COMMENCE, où j’incarne un cascadeur, c’est ma doublure cascades habituelle qui joue Jack Bates… le héros de séries d’action qu’est censé doubler Samuel ! (rires).

QU’EST-CE QUI VOUS A SEMBLÉ LE PLUS DIFFICILE SUR CE TOURNAGE ?

Les bébés ! Car on multiplie forcément les partenaires. Avec certains bébés, ça se passe bien et d’autres moins… Il fallait que l’enfant pleure au bon moment ou qu’il regarde la tétine au bon moment. On devait même parfois ruser en orientant la perche pour attirer le regard du bébé. Chacun avait sa technique dans l’équipe car la plupart des gars sont papas. Pourtant, même quand on est père, sa propre technique ne fonctionne pas nécessairement pas avec les autres enfants. C’était très drôle de s’échanger les bons tuyaux comme le font les mères en général.

ET ANTOINE BERTRAND ?

C’est un gros nounours ! Dès qu’on le voit, on a envie de lui faire des câlins. Il raconte tout le temps des blagues : entre Antoine et Omar, on ne pouvait plus arrêter de rigoler. D’ailleurs, on a souvent dû couper la caméra parce que les blagues fusaient. J’ai vraiment eu un super rapport avec lui.




Making-of #2 du film de DEMAIN TOUT COMMENCE

ENTRETIEN AVEC GLORIA COLSTON

COMMENT ES-TU ARRIVÉE SUR LE PROJET ?

Ma mère a reçu une annonce et on y a répondu parce que je correspondais aux critères : la production recherchait une petite fille métisse bilingue, entre 8 et 12 ans. Comme je vis aux États-Unis, je ne pouvais pas aller passer une audition. J’ai donc joué une scène du film que j’ai enregistrée et on leur a envoyé la vidéo.

ET ENSUITE ?

La production m’a recontactée pour me demander de venir à Paris : j’y suis allée avec mon père et j’ai rencontré Omar Sy, Hugo Gélin et Michaël Laguens, le directeur de casting. Ils m’ont ensuite appelée pour me dire que j’avais décroché le rôle !

QU’EST-CE QUI T’A PLU DANS CE SCÉNARIO ?

On est heureux et en même temps on pleure : on alterne tout le temps entre rires et tristesse. On passe donc par plein d’émotions. J’ai adoré !

COMMENT POURRAIS-TU DÉCRIRE GLORIA ?

C’est une petite fille qui vit avec son père et qui ne sait pas vraiment pourquoi sa mère n’est pas avec eux. Elle pose beaucoup de questions… auxquelles il n’existe pas beaucoup de réponses. Elle est joyeuse parce que son père la gâte et qu’elle s’amuse tout le temps avec lui. D’ailleurs, elle ne va pas souvent à l’école mais elle passe ses journées sur le tournage de la série où son père est cascadeur et je trouve ça super cool ! (rires) Je me reconnais un peu dans le personnage : je m’amuse bien dans la vie, même si je vis avec mes deux parents.

EST-CE QUE TU PEUX ARRIVER À COMPRENDRE L’ATTITUDE DE SA MÈRE ?

Elle a un rôle très dur. Elle croit qu’elle n’est pas capable de s’occuper d’un bébé et elle le laisse donc à son père. Ce n’est pas très cool mais elle était perdue et elle ne savait plus quoi faire… Je crois que c’est aussi parce qu’elle était jeune. Mais dans le fond, c’est une bonne action. Car on ne sait pas ce qui se

GLORIA SEMBLE PLUS MÛRE QUE SON PÈRE.

Oui, elle est un peu la « maman » de son père et c’est elle qui commande d’une certaine façon. C’est normal de commander à son père quand il est un peu gamin, et pas très adulte ! (rires) En fait, c’est plus un copain qu’un père.

Demain tout commence (2016)

Demain tout commence (2016)

CE N’ÉTAIT PAS TROP IMPRESSIONNANT DE SE RETROUVER FACE À OMAR SY ?

Au début, si. Mais il est comme à la télé : il sourit tout le temps et il fait des blagues. En plus, c’est un papa et il s’est donc bien occupé de moi sur le plateau. On était super complices parce qu’on n’arrêtait pas de se lancer des vannes. On aurait dit que je le connaissais déjà. Il faisait des tours de magie mais il n’est pas très bon magicien (rires).

QU’AS-TU PENSÉ DE CLÉMENCE POÉSY ?

J’ai moins travaillé avec Clémence qu’avec Omar et Antoine, même si elle est très présente dans le film. En réalité, les scènes entre elle et moi ont été tournées sur une courte période de temps. Du coup, on ne s’est pas beaucoup croisées. Forcément, notre relation était moins
installée avec Clémence qu’avec Omar que j’ai côtoyé tous les jours pendant quatre mois !

VOUS AVEZ RÉPÉTÉ ?

Oui, pour certaines scènes précises. La séquence des pirates, par exemple, où Omar était déguisé et avait une épée, ou celle de la danse pour la chorégraphie. De toute façon, le tournage était organisé pour que l’atmosphère soit fun tout le temps. C’était du travail bien sûr, mais c’est resté ludique, rapide et facile pour moi. À la fin de la journée, je n’avais pas l’impression d’avoir travaillé. Le vrai point positif, c’est que l’équipe a vraiment tout prévu pour que l’on ait des conditions de travail de grand plaisir. Ce n’était donc jamais douloureux. Même pour les scènes plus difficiles, Omar faisait des blagues pour me détendre et il enchaînait immédiatement avec un dialogue plus grave.

QU’AS-TU PENSÉ DU FILM FINALISÉ ?

J’ai pleuré ! J’ai aussi remarqué que des scènes qui prennent jusqu’à trois jours de tournage ne durent que 10 secondes à l’écran. Au final, je suis très heureuse



Demain tout commence

Titre: Demain tout commence

Réalisateur : Hugo Gelin
Année : 2016
Durée : mn
Genre : comedie
Distribution: Mars Films

SITE OFFICIEL DU FILM




BANDE ANNONCE du film: Demain tout commence Avec: Omar Sy,  Ginnie Watson, Clemence Poesy, Gloria Colston, Antoine Bertrand, Noel Sorrente

Synopsis:

Samuel vit sa vie sans attaches ni responsabilites, au bord de la mer sous le soleil du sud de la France, pres des gens qu’il aime et avec qui il travaille sans trop se fatiguer. Jusqu’a ce qu’une de ses anciennes conquetes lui laisse sur les bras un bebe de quelques mois, Gloria : sa fille ! Incapable de s’occuper d’un bebe et bien decide a rendre l’enfant a sa mere, Samuel se precipite a Londres pour tenter de la retrouver, sans succes. Huit ans plus tard, alors que Samuel et Gloria ont fait leur vie a Londres et sont devenus inseparables, la mere de Gloria revient dans leur vie pour recuperer sa fille.

Sortie le 7 decembre 2016

Plus de films avec: Omar Sy

DEMAIN TOUT COMMENCE (2016) DEMAIN TOUT COMMENCE (2016) DEMAIN TOUT COMMENCE (2016) DEMAIN TOUT COMMENCE (2016) DEMAIN TOUT COMMENCE (2016) DEMAIN TOUT COMMENCE (2016) DEMAIN TOUT COMMENCE (2016) DEMAIN TOUT COMMENCE (2016) DEMAIN TOUT COMMENCE (2016) DEMAIN TOUT COMMENCE (2016) DEMAIN TOUT COMMENCE (2016)

DEMAIN TOUT COMMENCE (2016)


Article Ciné , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Related Posts

Archives

Follow Us!